Ennio Morricone / Podcast : les arrangements musicaux (1949 – 62)

Lire un extrait du podcast

Dans cette série de podcasts inédits et tirés de la première biographie du Maestro, intitulé « Ennio Morricone ou le poison d’une œuvre » parue aux Editions MarieB et signée Philippe Grégoire, nous proposons une suite de focus, par périodes succéssives,  sur la vie et l’œuvre de Morricone.

Dans cet épisode, nous nous intéressons à la période allant de 1949 (année où Morricone achève son cours de haute composition à Sainte Cécile) à 1964 (année où il signe un tube intitulé « Ogni volta » et interprété par le chanteur Paul Anka.

En effet, Morricone s’adonne à une activité lucrative, celle des arrangements musicaux pour le compte de tiers.

Encore élève à Sainte Cecile, Ennio Morricone ne souhaitait surtout pas que son maître, le grand Goffredo Petrassi, fût informé de sa vie professionnelle déjà intense. En effet, Ennio Morricone, en parallèle de ses études, s’adonnait à des cessions d’arrangements le jour. Et la nuit, il se produisait avec des orchestres de jazz, pour gagner un peu d’argent et aider sa famille. Au sortir de la guerre, les temps demeuraient difficiles sur le plan matériel. Malgré ce contexte, son illustre professeur n’aurait pas apprécié que son élève préféré se dispersât ainsi de manière si peu raisonnable à ses yeux. « J’étais sûr qu’il jugerait cela comme une perte de temps et une altération de mon processus d’apprentissage » (source : « Life Notes » copyright 2016 Musica e Oltre – ISBN 978-88-941494-0-1).

Ecouter le podcast

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *